PDF
2020-11- CP CCI Aude commerçants de proximité

La CCI Aude s’engage aux côtés des commerçants de proximité

 

Communiqué de presse :

 

Le 2 novembre 2020, une réunion de travail s’est tenue à la CCI Aude en présence de Simon Chassard, Secrétaire Général de la Préfecture, concernant la fermeture des commerces traditionnels, qui a engendré un sentiment de profonde injustice.

 

Soucieux de ne pas opposer les différentes formes de commerce, mais d’assurer les conditions d’exercice d’une concurrence loyale entre l’ensemble des acteurs du commerce, Jean Caizergues, Président de la CCI Aude, a tenu à rappeler la nécessité impérieuse de maintenir une activité commerciale maximale, les stocks étant particulièrement importants à l’approche des fêtes de fin d’année.

 

Le retrait de marchandises « non essentielles » des rayons de la grande distribution, s’il ne s’accompagne pas d’une multiplication des canaux de distribution pour les commerces traditionnels, ne suffira pas à endiguer des pertes d’affaires colossales, les consommateurs risquant de compenser par des achats auprès des géants du web.

Or, le premier confinement a permis aux commerçants d’expérimenter le drive et le click and collect. Des plateformes de vente en ligne locales ont également été déployées sous l’impulsion des associations de commerçants, comme à Castelnaudary et Lézignan-Corbières, d’autres sont en cours de développement, notamment sur le Grand Narbonne. Les aides à la numérisation qui ont été annoncées par le Gouvernement doivent permettre de soutenir ces initiatives en accompagnant les commerçants dans le développement de la vente en ligne.

Une campagne de communication forte, que les services de la Préfecture souhaitent appuyer, doit accompagner ces outils afin d’encourager les consommateurs à « cliquer local », commander par téléphone en « allo boutique ou call and collect » et prioriser les achats au sein des commerces traditionnels dans un esprit de solidarité nationale. Les consommateurs sont en effet autorisés à retirer leurs achats chez leurs commerçants de proximité. Il leur suffit de cocher la case « Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, des achats de première nécessité dans les établissements dont les activités demeurent autorisées, le retrait de commande et les livraisons à domicile ». Les commerçants sont quant à eux autorisés à effectuer les livraisons à domicile.

 

Dans l’attente de la réouverture des commerces à l’accueil du public, le Secrétaire Général de la Préfecture a par ailleurs rappelé le renforcement des aides de l’État pour les entreprises qui font l’objet d’une fermeture administrative (aide directe du Fonds de solidarité jusqu’à 10 000 euros pour les entreprises de moins de 50 salariés, exonération totale de cotisations patronales, prise en charge à 100 % de l’activité partielle, prorogation des échéances du PGE).

Enfin, la CCI Aude souhaite aller plus loin avec des « rendez-vous boutique ». Ainsi, le client pourrait prendre rendez-vous chez son commerçant afin de « privatiser » la boutique et réaliser ses achats en toute sécurité. Bien que cette option ne soit pas retenue par l’Etat à ce jour, une mise en œuvre immédiate de ce dispositif éviterait des flux trop importants de consommateurs à l’approche des fêtes.

Cette proposition pourra toutefois être réétudiée. Si la mesure était validée, la CCI Aude s’engage à accompagner les commerces et à engager une démarche de labellisation des commerçants « allo boutique ». Les entreprises quant à elles sont prêtes à élargir leur amplitude horaire afin de garantir les meilleures conditions sanitaires à leurs clients.

 

Les conseillers de la CCI Aude sont disponibles au 0 805 18 19 20 ou celluledecrise@aude.cci.fr afin d’accompagner les entreprises dans la mise en place d’outils numériques mais aussi les guider dans les nouvelles mesures déployées par le gouvernement.

Un numéro vert a par ailleurs été mis en place par le Ministère de l’économie pour toute question sur les aides aux entreprises : 0 806 000 245    

 

 

Retour aux actualités
Partagez cet article :